Accueil > News d'Encore sur le net, VISITER BARCELONE > Week-end à Barcelone pour un city break

Week-end à Barcelone pour un city break

Envie d’un week-end de rêve en amoureux ? Laissez-moi vous parler de Barcelone, alors !

Capitale de la Catalogne. Deuxième ville d’Espagne, deux millions d’habitants. Oui, mais n’importe lesquels ! Longtemps rebelle au monopole castillan, les catalans sont fiers et conscients de leur forte identité et exhibent leur patrimoine aux yeux et à la face du monde. Soucieux de leur passé autant que de leur présent, préfigurant un futur déjà en marche,ils ont fait de leur capitale colorée une métropole touristique incontournable. Des Ramblas au Barrio gotico, du quartier roman au quartier chinois, du port au Mont Tibidabo, Barcelone invite, séduit, intrigue, et finalement comble les regards épris de beauté autant que les esprits épris de culture.

Pour commencer, promenons-nous donc dans les Ramblas, ce kilomètre de larges avenues commerçantes où l’on côtoie un peuple hyperactif et jouisseur, près de terrasses ensoleillées, de fleuristes aux milles couleurs et senteurs, de quelques vendeurs d’oiseaux et d’un vaste terre-plein central agréablement arboré et ombragé. A ne pas manquer pour les blogueuses qui aiment la mode car Las Ramblas est le lieu idéal pour le fashion shopping.   On finit par déboucher sur le port, où une statue de Christophe Colomb, perchée sur une longue colonne de bronze, contemple pour l’éternité une talentueuse reproduction de la Santa Maria, sa caravelle d’aventures et de découvertes.

Autour du port s’enroule à son tour le dédale un peu louche du Barrio Chino, dont les tavernes secrètes conservent aujourd’hui encore leur réputation sulfureuse et vénéneuse. Ce n’est pas le cas du Barrio Gotico, noble coeur historique et médiéval, dont l’élégante et sombre cathédrale constitue l’attraction première et le point central. Son curieux clocher en forme de pièce montée domine un nombre incalculable de palais et de musées qui retient les visiteurs au-delà de leurs espérances.

Au sortir du quartier roman, où trône le petit temple et cloître de San Pablo del Campo, on bute soudain sur la haute colline de Montjuich (qui veut dire Mont de Jupiter), balcon de la cité, où une foule d’ateliers et de boutiques d’art ancien font revivre les métiers d’antan par la grâce d’indigène vêtus de costumes d’époque. On y accède par téléphérique ou par funiculaire, ce qui ajoute au folklore et à l’originalité du site.

Mais Barcelone, en dépit de ses innombrables merveilles, rime essentiellement avec Gaudi ! Antonio Gaudi y Cornet, né à Reus (Tarragona) en 1852,  a orné la ville de ses innombrables délires architecturaux, ultra colorés et torturés dont on ne sait jamais s’il faut crier au génie ou à l’usurpateur. Ses constructions, à la fois visionnaires et psychédéliques, serpentines et pseudo rococo se concentrent admirablement autour du Parc Guëll et de la si fantasque cathédrale de la Sagrada Familia, dont les flèches ajourées comme autant de lanternes magiques de style mozarabe, s’élancent très haut vers le ciel. Inachevée du fait de la mort prématurée de l’artiste, on s’interroge sur l’opportunité de la parachever aujourd’hui encore, comme l’ont décidé les autorités locales.

Parc Guell

Reste à jeter un coup d’oeil aux inévitables arènes, ornées de mosaïques bleues et blanches de toute beauté (azulejos) , et à l’autre bout de la ville, à la colline de Tibidabo, culminant à 500 m au-dessus du niveau de la mer. Un autre centre d’attraction et de loisirs s’y développe pour le plus grand plaisir des autochtones.

Mais, Barcelone n’est ni égoïste ni nombriliste. Fière de son patrimoine de grande valeur, elle s’ouvre largement vers l’extérieur et embraque volontiers ses visiteurs vers les îles Baléares, ou vers les hauteurs de la Sierra de Montseny, dites la Suisse Catalane jusqu’au monastère de Montserrat, sorte de météore grec haut perché et enchassé dans une étrange forêt de pics aigus et tordus comme des flammes de pierre ; sans oublier la côte méditerranéenne environnante, rouge et accidentée, de la pittoresque Costa Brava.

Entrée du Barrio Chino

J’espère vous avoir donné envie de visiter Barcelone. Tous les renseignements pour les hôtels, restos etc sur le site d’addictrip.com

Related Posts with Thumbnails

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS


14 commentaires à “Week-end à Barcelone pour un city break”

  1. cassandra dit :

    C’est toi qui a écrit tout ça!? tu pourrais bosser chez michelin c’est sur!

  2. Amylee dit :

    Tu as dû t’en mettre plein les mirettes !!!!

  3. Méluz' dit :

    Ouais c’était bien sympa Barcelone! J’avais un hôtel qui donnait direct sur les ramblas! Mais j’étais trop jeune pour y faire la fête hélas…
    Pourquoi cet article tu prépares un voyage?????????????

  4. Sounie dit :

    j’espère bien oui !!!!

  5. Méluz' dit :

    Ah ouais raconte!!!!?????

  6. Je trouve la première photo superbe ça donne envie d’y aller 🙂 !

  7. Virginie B dit :

    ce soir a envoyé spécial il y a un reportage sur l’Espagne et surtout Barcelone en fait !

  8. Apollone dit :

    Moi aussi j’adore!! J’y suis allée cet été et c’était génial!!!

  9. PatInLondon dit :

    j’y suis allé en hiver vers noel et en plein été, c’est genial, j’adore cette ville!

  10. alice dit :

    Oh ma future ville!
    Barcelone est tout simplement magique!

  11. Stef dit :

    super descriptif, et c’est une très bonne découverte le site http://www.addictrip.com ! il est extra!

  12. Sounie dit :

    @Stef : je te remercie beaucoup !

  13. Gny dit :

    J’y suis allée, c’était super

Laissez un commentaire